Le selfie avec Hillary ? Une métaphore importante et peu évidente à comprendre de prime abord, d’après l’excellente analyse de Olivier Ertzscheid

Extrait : “le fait de tourner le dos est peut-être avant tout la preuve instanciée d’un regard tout autant désabusé que critique qui définit et circonscrit le rapport au Politique de toute une génération : les hommes et femmes politiques qu’on leur présente sont de facto dans leur dos, faute de renouvellement du personnel politique ils font partie d’un passé…